Le Tapping : kézako ?

FORMATION-EFT

Le tapping (tapotement(s)) est un type de thérapie alternative utilisé pour améliorer la santé émotionnelle.

En tapotant avec les doigts sur des points spécifiques du corps, le thérapeute agit pour faire disparaître les émotions négatives.

Le tapping est une forme de guérison énergétique qui comprend des thérapies telles que la Technique de Liberté Émotionnelle (également appelée ” EFT “), la libération émotionnelle progressive, la désensibilisation et le retraitement des Mouvements Oculaires, la Technique neuro-émotionnelle et la Thérapie du Champ de la Pensée (TCP)

Les thérapies par tapotement se concentrent généralement sur les mêmes points que ceux utilisés en acupuncture et en acupression.

Selon les praticiens, chacun de ces points se situe sur des méridiens par lesquels l’énergie du corps circule. Alors que l’on pense que les émotions négatives provoquent des blocages dans le flux d’énergie, on dit que tapoter sur ces points permet de dissiper ces blocages et de libérer les sentiments négatifs. En pratiquant la thérapie par tapotements, les individus ciblent généralement une émotion spécifique qu’ils souhaitent libérer. Se concentrer sur une affirmation positive tout en tapotant sur le point spécifié est censé améliorer la guérison émotionnelle.

tristesse

En médecine alternative, le tapotement est utilisé pour traiter les problèmes suivants : Anxiété, Dépression, Phobies, Stress, Mauvaise image de soi …


On dit aussi que les tapotements contribuent à favoriser : la guérison de chocs post traumatiques, le sevrage de l’alcool ou des drogues dites “douces” (cannabis) et le bien-être des personnes qui luttent contre la maladie ou les douleurs chroniques. Bien que les recherches sur les effets des tapotements sur la santé soient assez limitées, il existe des preuves que ces techniques peuvent offrir certains avantages.

Voici un aperçu des principales conclusions des études disponibles sur le Tapping :

  • STRESS

Les tapotements peuvent contribuer à réduire le stress, selon une étude publiée aux USA, dans le Journal of Nervous and Mental Disease en 2012. Pour cette étude, les chercheurs ont prescrit à 83 personnes : une séance d’EFT d’une heure ; une séance de psychothérapie d’une heure ; aucun traitement. Les résultats ont révélé que les personnes ayant suivi une séance d’EFT ont vu leur niveau de cortisol, (l’hormone du stress), leur anxiété et leur humeur, diminuer de manière significative,

  • ANXIÉTÉ

Dans une étude de 2012 portant sur 45 personnes souffrant de troubles anxieux publiée dans la revue américaine Explore, les chercheurs ont constaté que les participants traités par la Thérapie du Champ de la Pensée ont connu une amélioration des symptômes d’anxiété nettement plus importante que les membres de l’étude n’ayant reçu aucun traitement.

  • DOULEUR

Plusieurs études indiquent que le tapping peut être bénéfique aux personnes souffrant de douleurs chroniques. Dans une étude publiée en 2008 dans al revue Chiropractie & Ostéopathie, par exemple, il a été constaté que la technique neuro-émotionnelle améliorait les symptômes des personnes souffrant de douleurs cervicales chroniques. L’étude a porté sur 60 personnes souffrant de douleurs cervicales chroniques. De plus, une étude publiée en 2013 dans Explore a montré que les tapotements EFT peuvent être bénéfiques pour les personnes souffrant de maux de tête dus à la tension. L’étude, à laquelle ont participé 35 personnes souffrant de céphalées de tension chroniques, a déterminé que les tapotements EFT aidaient à réduire la fréquence et l’intensité des maux de tête.

Recevez la NEWSLETTER avec de nouveaux articles, des conseils pratiques et des réductions exclusives ... directement dans votre boite mail !

Vous pourriez aimer ...

Shopping Cart

OFFRE : FORMATIONS à DISTANCE

hypnose-a-distance
Jours
Heures
Minutes
Secondes

1 Formation Réservée = 1 Offerte !

Valable  du 08/04/21 au 30/05/21 –  UNIQUEMENT sur les Formations à Distance – Non cumulable avec d’autre promotions sauf paiement comptant 10% – Non rétroactif – Paiement de la formation la plus chère.